Les imprimantes 3D - impression3d

Aller au contenu

Menu principal :

Les imprimantes 3D



Les différentes imprimantes 3D:

Il existe actuellement deux grandes familles d'imprimantes 3d .

les FDM (sources stratasys.com) et les SLA (sources 3dNatives)

Qu'est-ce
que c'est la technologie FDM ?
"Le Dépot de Filament Fondu"


La technologie d'impression 3D FDM fonctionne avec des imprimantes 3D spécialisées et des thermoplastiques de production pour la fabrication de pièces durables, résistantes et de dimensions stables offrant une précision et une répétabilité optimales, supérieures à toutes les autres technologies d'impression 3D.
Les imprimantes 3D basées sur la technologie FDM fabriquent des pièces couche après couche, de bas en haut, en chauffant et en extrudant un filament thermoplastique.

A
vantages de la technologie FDM :

   La technologie est propre, facile à utiliser et adaptée au bureau.
   Les thermoplastiques techniques pris en charge sont stables tant du point de vue mécanique qu'environnemental
   Les géométries complexes et les cavités, supposées problématiques, s'avèrent très pratiques avec la technologie FDM
Dans le cas de la technologie FDM, la résolution est directement liée à la taille de la buse d’extrusion et à la précision des mouvements de l’extrudeur (axe X/Y), il est donc primordial de bien calibrer la machine. Parfois, la qualité varie également en fonction de la robustesse de l’imprimante,  de sa précision ou de sa finesse d’impression puisque le poids des couches peut déplacer les couches du bas, réduisant ainsi la qualité. L’épaisseur de couche d’une imprimante FDM varie entre 0,05 et 0,3 mm.




Qu'est-ce
que c'est la technologie SLA ?


Dans le cas de la technologie SLA, on utilise des résines aux couleurs plus limitées (noir, blanc, transparent, gris, bleu, rouge, orange…) et à un prix plus élevé (jusqu’à 150€/L). Il existe seulement quelques résines techniques : en joaillerie avec la résine calcinable ou des résines dentaires certifiées.
Qualité d’impression

Une des clés pour différencier les deux technologies est la qualité d’impression. Quand on les compare, on se rend rapidement compte que la qualité est meilleure avec la stéréolithographie pour une épaisseur de couche égale.

Dans le cas de la technologie SLA, la résolution des modèles est déterminée par le point optique du laser ou du projecteur. En plus, lors de l’impression, aucune force n’est exercée puisqu’elle utilise la photopolymérisation ce qui donne alors des surfaces bien plus lisses et une épaisseur de couche comprise entre 0,05 et 0,01 mm.

Je vous invite à regarder les pages de chez  "les imprimantes 3d"; site remarquable



 
Retourner au contenu | Retourner au menu